COMMENT ÉVITER DE PERDRE SON TEMPS AVEC LA MAUVAISE PERSONNE?


QUELQU’UN M’A UN JOUR POSÉ CETTE QUESTION.

VOICI MA RÉPONSE.


Après une séparation, les gens vivent souvent un profond sentiment d’échec. Toutes ces années perdues. On a parfois le sentiment d’avoir perdu son temps avec la mauvaise personne et on se demande si on aurait pu se réveiller avant.


C’est tout à fait normal d’avoir ce sentiment, car notre société nous impose deux concepts extrêmement limitants et difficiles.


Le premier est le principe de l’échec et le deuxième est celui de vouloir trouver une personne pour le reste de sa vie.


L’ÉCHEC N’EXISTE PAS.

Nelson Mandela a dit « Dans la vie, je ne perds jamais. Soit, je gagne, soit, j’apprends. »

Toute situation peut être regardée sous un angle différent. Et sous un autre angle, une situation que vous percevez comme un échec peut être une réussite. Parfois, on ne voit pas immédiatement la réussite d’une situation. Elle peut nous apparaître bien des années plus tard.


C’est sûr que sous l’angle de la religion et du mariage, la séparation est vue comme un échec alors que sous l’angle du développement personnel, c’est simplement une expérience de vie.


Si vous collez l’étiquette d’échec, vous le verrez de cette façon.


Et c’est pour cette même raison que, quelles que soient les relations que vous avez, ça n’est jamais une perte de temps.


Ça l’est uniquement parce que vous vous êtes donné comme objectif de trouver la personne avec qui passer le reste de votre vie.


MAIS POURQUOI VOUS ÊTES-VOUS DONNÉ CET OBJECTIF ?


Quel est le besoin derrière cet objectif ? Est-ce un vrai besoin ou simplement suivez-vous les règles imposées par la société et la religion.


Quelles sont les croyances que vous avez derrière ce besoin de passer le reste votre vie avec la même personne ?


Pensez-vous que cela sera plus facile après un certain temps ?


Avez-vous peur de ne pas trouver quelqu’un à cause de votre âge ?


Avez-vous peur de ne pas trouver mieux ?


C’est vrai qu’il y a quelque chose de très romantique dans l’idée de passer toute sa vie avec la même personne. Souvent les gens sont émus lorsqu’ils voient un couple qui est toujours ensemble après une vie passée à deux.


Il n’en reste pas moins qu’aujourd’hui, 1 couple sur 2 se sépare.


SOMMES-NOUS DONC TOUS INCAPABLES DE VIVRE À DEUX POUR TOUJOURS ?


Saviez-vous que dans la nature, l’humain n’est pas fidèle à ses partenaires ? Lorsque nous vivions encore dans des cavernes et avant l’avènement de la civilisation, les humains vivaient en clans, en tribu, en horde. À l’intérieur de ces clans, les couples se faisaient puis se défaisaient. La durée de cette union se prolonge le temps que le petit qui est en est né, devient suffisamment autonome pour ne plus avoir besoin de ses deux parents. Puis les partenaires partent vers de nouvelles rencontres.


La religion et la civilisation sont venues défaire tout cela pour nous obliger à vivre à deux, pour toujours.

Donc, vouloir trouver un partenaire pour la vie n’est pas naturel, mais culturel.


Je ne dis pas que c’est une mauvaise ou une bonne chose. Je dis juste que c’est n’est pas naturel et vous connaissez comme moi l’adage qui dit « chasse le naturel et il revient au galop ».


Toutes les expériences de vie que vous vivez ne sont en aucun cas des pertes de temps. Elles font partie de ce que vous avez à vivre et le chemin que vous avez à faire. Les personnes qui croisent votre chemin sont là pour vous permettre d’en apprendre davantage sur vous-même pour enfin devenir un, ou une, sage.


Enfin, lorsque vous êtes en relation, il est important de vivre le moment présent. Si vous rencontrez une personne et que dès le départ vous espérez que c’est le BON ou la BONNE pour toujours, vous mettez sur cette relation une pression énorme.


Avec un tel objectif, toute erreur devient une source d’angoisse, tout comportement indésirable vous amène à vous questionner si c’est la bonne personne ou la bonne relation. Si vous choisissez de vivre le moment présent, alors les difficultés relationnelles ne deviennent plus des obstacles insurmontables remettant en question la relation.


Si une difficulté se répète dans votre relation alors que vous l’avez déjà adressée, soit c’est parce que vous n’avez pas trouvé un compromis acceptable pour les deux, soit parce que ce que vous demandez à l’autre est impossible de vous le donner.


Dans ce cas, vous devez soit réévaluer vos besoins en fonction de ce que l’autre peut vous donner ou vous cherchez une autre personne qui peut satisfaire ce besoin. Aujourd’hui, avec le polyamour, la satisfaction de ces besoins peut même se faire dans le cadre de votre relation principale.


Pour conclure donc, il n’y a pas de perte de temps, simplement des expériences de vie à vivre.


Où en êtes-vous aujourd’hui dans vos croyances relationnelles ?