LES NON DITS!


Je suis Yannick Calendreau, le thérapeute des couples. Dans la vidéo d’aujourd’hui je vais vous parler d’un des plus grands fléaux dans les couples qui est les non-dits. Les non-dits c’est quelque chose qui a été dit ou fait dans la relation et qui n’a pas été digéré émotionnellement.

C’est le genre de chose que vous pouvez dire en pleine dispute en disant « oui, c’est comme ce que tu m’as dit il y a 3 ans » et là vous tombez des nues de voir que ce commentaire est toujours présent pour votre partenaire. Un non-dit c’est quelque chose que vous avez choisir de taire par peur du conflit ou par peur de ne pas être entendu, par peur du ridicule, alors vous le minimisez « c’est pas grave » ou bien « il ne le pensait pas ».

Les non-dits ne disparaissent pas avec les mois, les années. Ils se cumulent et finissent par éloigner les gens et étouffer le sentiment amoureux. IL est donc essentiel de vous occuper de vos non-dits. Il faut le faire sans trop attendre car plus le non-dit est ancien, plus il sera difficile de le ramener en relation. Alors, comment s’en occuper ? Souvent ce que je propose au couple c’est de se rencontrer régulièrement, peut-être une fois par mois.

Il faut s’assoir ensemble et commencer par faire preuve d’écoute et d’ouverture. Par exemple vous pouvez réciter la phrase suivante chacun à votre tour. Je m’engage à écouter ce que tu as vécu en relation avec moi, sans te juger, sans minimiser ton vécu, mais en étant sensible à toi et ouvert. Ensuite, Posez-vous la question « est ce que j’ai fais quelque chose ou dit quelque chose depuis notre dernière rencontre qui t’a blessé ? »

Donc le premier parle de son non-dit, par exemple « l’autre jour à la soirée chez nos amis tu as fait un commentaire devant tout le monde sur ma robe et cela m’a beaucoup blessée. Je me suis senti humiliée »

Puis l’autre répond en reformulant : « L’autre jour quand nous étions en soirée chez nos amis, le commentaire que j’ai fait sur ta robe t’a blessée » Ensuite il partage son ressenti. « Ça me touche que tu aies vécu ça, et je suis sensible à toi » ou « je suis désolé que tu aies vécu cela » Rappelez-vous, vous n’êtes pas responsable du vécu de l’autre et peut-être que vous ne vous êtes même pas rendu compte de ce qu’il c’est passé.

  • On évite de se justifier « ça n’était pas mon intention de te blesser »

  • On évite de s’expliquer « oui mais c’est parce que ton amie avait dit juste avant….

  • On évite de minimiser « ha mais ce n’est pas grave, personne n’a entendu »

  • On évite de juger « mais comme tu es susceptible »

  • On évite de faire des promesses « je ne recommencerais plus »

  • On évite de s’excuser « je suis désolé de ce que j’ai fait »

Le seul travail de celui qui reçoit le non-dit est de l’écouter et de l’accueillir, simplement en étant empathique et sensible au vécu de l’autre. Une fois le non-dit entendu, le couple peut travailler ensemble à un compromis.

Je vous invite à lire mon livre sur ce sujet car j’explique plus en détail comment faire. Sachez qu’un non-dit peut avoir besoin d’être dit plusieurs fois.

Comme il est lié à une douleur émotionnelle, cela peut prendre du temps avant de ne plus faire mal. Les émotions ont parfois besoin de temps et de beaucoup d’amour pour être apaisée. Alors, occupez-vous de vos non-dits et si cela ne marche pas, faites vous aider par un thérapeute.

À bientôt.